Forum sur David James Elliott, sa vie, sa carrière

Le forum francophone sur David James Elliott
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AbbyGibbs
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Shemar Moore
Humeur : désaxée.
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 3 Oct - 8:15




Titre « Délivre-moi»



Auteur : AbbyGibbs



Disclaimers : ya da, ya da, ya da, rien ne m’appartient, et non je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que cela devient une habitude que rien ne m’appartient jamais. Enfin bref : Esprits criminels n’est pas à moi quoi.



Genre : Drame, Romance, angoisse.



Couple : Morgan/Garcia



Classification : T (comme toujours pour avoir une planche de salut)



Spoiler : aucun.



Résumé : Morgan est réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone qui va bouleverser sa vie entière.



Note de l’auteur : je sais que je suis une bleue comme on dirait pour la série, mais j’avais envie d’essayer d’écrire sur la série. J’adore Morgan et Garcia, ils sont trop mignon, leur petit jeu verbale me fait penser à deux autres personnages, j’adore trop. Les autres personnages sont aussi géniaux mais il n’y a pas photo, je préfère Garcia et Morgan.





Feedbacks : et ben, je les adore – qui ne les aimerait pas ? Mais s’il vous plaît seulement si vous respectez mon travail parce que cela demande beaucoup de temps et d’énergie pour arriver à écrire une histoire. J’aime écrire et je ne permettrai plus jamais personne de m’en décourager plus jamais. Je n’ai aucun problème avec les lecteurs qui décident de ne pas aimer mais j’en ai avec ceux qui écrivent des mails irrespectueux tout simplement parce que la fin de va pas dans le sens dans lequel ils l’auraient souhaité. Si vous voulez me dire ce que j’aurais pu écrire mieux dans l’histoire, vous être toujours bienvenu pour me le faire savoir. Mais si tout ce qui vous intéresse c’est de vociférer garder le pour vous, d’accord ? Merci.







~1~









Cronin à dit : « L’enfer c’est d’avoir perdu l’espoir. »





La journée avait été longue comme souvent lorsque l’on travail au FBI. Les assassins et les fous ne dorment jamais. Derek avait parfois la sensation qu’au plus les années avançaient au plus les crimes devenaient violents et ou plus il en était commit.



Il avait cependant arrêté il y a bien longtemps de se poser des questions car comme l’avait dit Rossi un jour : Notre but est de trouver le mal et de l’arrêter…



Le mal existe depuis que le monde est monde tout comme le bien c’est ce qui permet qu’il soit équilibré quoi que ces derniers temps on avait l’impression que lorsque l’on travaillait au Bureau fédéral d’investigation il y avait un déséquilibre net dans la balance, le mal gagnait du terrain.



Tout ce qu’il pouvait faire c’était le combattre croire qu’un jour cela diminuerait. Ce jour là, n’était cependant pas encore arrivé. Il soupira, ce n’était encore l’heure pour lui de dormir trop d’adrénaline coulait encore dans ses vaines. Derek Morgan se débarrassa de ses chaussures et de son T-shirt.



Il faisait vraiment chaut ! une vague de chaleur c’était abattue sur Washington, D.C., depuis deux semaines, le thermomètre dépassait facilement le 35°C et d’après ce que prévoyait la météo ce n’était mais de changer dans les prochains jours.



Il prit la décision d’aller se rafraichir sous la douche, une douche bien froide lui ferait le plus grand bien se dit-il.



Morgan défit la ceinture de son jeans noir qui lui moulait les fesses à la perfection. Défaisant son bouton il laissa ensuite le pantalon glisser le long de ses jambes avant de faire un pas en arrière pour en sortir.



Derek se dirigeait vers sa salle de bain et ouvrit les deux robinets d’eau chaude et froide, il faisait peut-être plus de 35°C dehors il valait mieux tout de même d’abord ne pas se mettre immédiatement dans l’eau froide. Laissant l’eau couler, il ressortit de la salle de bain pour aller prendre une bouteille d’eau minérale dans le réfrigérateur tout en jetant un coup d’œil à sa montre. Il était plus de minuit et la température extérieure n’avait pas baisée de beaucoup quand à l’air conditionné quand en ait ou pas ça ne faisait pas vraiment une énorme différence.



Cette chaleur était vraiment étouffante. Derek Morgan bû une gorgée d’eau tout en retournant dans la salle de bain. Ses chaussettes se retrouvèrent bien vite en compagnie de son boxer sur le sol.



Quelques instants plus tard, il se tenait sous le pommeau de douche du quel coulait les goutes que ruisselaient joyeusement sur son dos, sa main gauche était appuya contre la paroi qui lui faisait face, alors que son autre main se balançait doucement, nonchalamment le long de son corps. Morgan ferma les yeux et respira profondément.



« Derek ? c’est Reid, si tu reçois ce message viens immédiatement à Bethesda, on a tiré sur Pénélope. » Derek Morgan avait eu l’impression au moment même où il avait entendu ce message que son monde s’était écrouler. Quelqu’un avait tiré sur sa princesse.



Il était arrivé à l’hôpital vingt minutes plus tard, et la voir dans ce lit attaché à tous ces fils lui avait brisé le cœur. Un sentiment d’impuissance l’avait envahi. Si elle avait accepter de sortir avec lui rien de tout cela ne serait arrivé. Cependant ce n’était pas à Garcia qu’il en voulait mais à lui-même, encore aujourd’hui.



Il n’arrivait à pas à bloquer la penser qu’il était responsable du fait qu’on lui avait tiré dessus. Et sa mémoire refusait catégoriquement d’oublié une stupide conversation téléphonique :



Ils étaient tous les deux en train de se parler via le téléphone, lorsqu’elle lui avait dit :



Je te laisse, bye.

Hé, hé… oh, oh, oh, pas de trait d’humour ou de remarques cinglante ? qu’est-ce qu’y a ?

Je ne suis pas d’humeur.

Pénélope ?

C’est ce gars-là… le mec du coffee-shop, il m’a invité. J’ai suivis ton conseil et j’ai refusé.

Oh, heu… ben je crois que t’as bien fait. J’avais un truc tordu chez ce type.

Wouaw, t’es un sacré profileur, t’arrive à dire qu’il est tordu avec le peu que je t’ais dit sur lui.

Garcia, je ne voulais pas…

Je me demande si c’est le fait qu’il soit séduisant ou si c’est le fait qu’il s’intéresse à moi qui te fait penser que ce mec est tordu.

Non…

Toi, t’as peut-être pas envie de me sauter, mais ça ne veut pas dire qu’un mec un peu plus sensible et un peu moins superficiel que toi aurait pas envie de moi. Tu veux du cinglant ? Va te faire voir !

Elle lui avait raccroché au nez.



Ils n’en avaient plus reparlés mais cela gênait toujours Derek, car ce qu’il avait dit à Garcia, ce jour là, il ne l’avait pas entendu comme ça. C’en était même très loin. Si seulement elle savait. Peut-être qu’un jour…



De longues minutes s’écoulèrent avant qu’il ne se décide à sortir de sa douche et enfila un pantalon de jogging.

Quelques instants plus tard, la voix de David Bowie ampli l’appartement de Morgan, un sourire se dessina aussitôt sur ses lèvres.



David Bowie, hein ? est-ce quelqu’un essaierait de me dire quelque chose ?



Reconnaissant la chanson, son sourire s’élargi encore. « Heroes » cette chanson que Garcia lui avait dit entendre en boucle lorsque l’ambulance l’emmenait à l’hôpital.

Je
Je serais le roi
Et toi
Toi tu seras ma reine
Ben que rien ne les fera partir
Nous les vainqueront
Juste pour un jour
Nous pouvons êtres des héros
Juste pour un jour

Et toi,
Toi tu peux être méchante
Et moi,
Je boirai sans arrêt
Car nous sommes amants
Et ça, c’est un fait
Oui, nous sommes amants
Et c’est une certitude





Garcia adorait David Bowie et rien que d’entendre les paroles de la chanson, il pensa à elle. Pénélope ne ressemblait à aucune femme qu’il avait l’habitude de fréquenter, elle était loin d’être quelqu’un de superficiel, qui n’ose pas rire de peur de craqueler son maquillage.



Une femme à part entière qui n’avait pas peur de s’assumer avec qui il se sentait vraiment à l’aise.



Morgan prit son mobile et enfonça le bouton qui composa automatiquement le numéro de Garcia, elle décrocha presque immédiatement. « Salut beau gosse, qu’est ce que je peux faire pour toi ? »



[« Hey, ma belle. Je ne te dérange pas au moins ? »]



« Jamais… »



[« Tu n’as pas envie qu’on aille se boire un café ? »] commença-t-il.

« Ola, toi y a un truc qui va pas… laisse-moi prendre mes clés, j’arrive. »



[« On se rejoint au coffee-shop ? »]



Pénélope mit quelques instants avant de répondre comme une scène lui traversa l’esprit.



Elle entre dans le coffee-shop tendant sa tasse à Lise-Anne en lui demandant de lui servir son café habituel. Dernière elle, un homme râle sur son ordinateur portable qui vient de bugger…



[« Pénélope ? »]



« Hein ? »



Réalisant ce qu’il vient de lui proposer, Derek ce confond en excuses. [« Excuse-moi, ma puce, je n’ai pas réfléchit… »]



« C’est rien, mon amour, j’arrive, dans trente minutes ? »



[« Parfais ! »]



Morgan et Garcia raccrochent simultanément.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
Fabi
Modéré
Modéré
avatar

Nombre de messages : 379
Age : 56
Localisation : Flémalle (Liège)
Humeur : calme
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 3 Oct - 9:49

J'adore vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kim
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 544
Age : 27
Humeur : Love Kakashi & Remus ♥
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 3 Oct - 11:10

OUAIS!!!!!!!!

J'en rêvais, d'une Penelope-Derek! Yeah!
En plus pile au bon moment, très bonne idée d'avoir placé ton intrigue à ce moment là de la série. Wink

Citation :
Morgan défit la ceinture de son jeans noir qui lui moulait les fesses à la perfection

C'était nécessaire de préciser qu'il avait de belles fesses, hein? Laughing

_________________
Je m'appelle Hatake Kakashi. Ce que j'aime et ce que je déteste ne vous regarde pas. Mes projets pour l'avenir...bof. Et j'ai des loisirs assez variés.



Merci à Dragonfly pour la bannière *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AbbyGibbs
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Shemar Moore
Humeur : désaxée.
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 3 Oct - 12:43

kim a écrit:
OUAIS!!!!!!!!

J'en rêvais, d'une Penelope-Derek! Yeah!
En plus pile au bon moment, très bonne idée d'avoir placé ton intrigue à ce moment là de la série. Wink

Citation :
Morgan défit la ceinture de son jeans noir qui lui moulait les fesses à la perfection

C'était nécessaire de préciser qu'il avait de belles fesses, hein? Laughing

Nécessaire ? Nooon, mais j'avais envie, mais je suis contente que tu aimes, parce que c'est ma première fic sur la série et je ne suis pas très sûr de moi (Aie, j'entends ma meilleure ami et ma soeur qui me font des reproches parce que je doute encore de moi.)

J'imagine pas autre chose que Pénélope et Derek...I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
Jacqueline
Addict
Addict


Nombre de messages : 23358
Age : 72
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 3 Oct - 15:29

Bravo j'attends la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sedb
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 18424
Age : 29
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Sam 4 Oct - 4:19

Excellent début Very Happy

Vivement la suite Smile

_________________
Sedb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AbbyGibbs
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Shemar Moore
Humeur : désaxée.
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 10 Oct - 13:28

Voilà la suite! Bonne lecture...
~2~






Garcia attendait Morgan assise à une des tables du coffee-shop. Une grande tasse de café fumant devant elle. Un sourire éclaira son visage dès l’instant où elle aperçut son meilleur ami. Derek lui rendit son sourire.



« Hey, beau ténébreux. »



« Hey, ma déesse. » la salua-t-il en posant un baiser sur sa tête avant de s’asseoir face à elle.



Elle l’observa sans rien dire pendant quelques instants.



Il était évident que quelque chose ne tournait pas rond chez Morgan. Non qu’il soit devenu fou ou quelque chose du genre, non, ça certainement pas, mais quelque chose semblait le tourmenter.



C’était évident maintenant. Garcia se leva en s’excusant auprès de lui. Lui assurant qu’elle reviendrait dans cinq minutes.



Garcia se dirigea vers le comptoir, commanda un café et alla ensuite faire usage des commodités, lava ses mains, prit la commande et revint s’assoir à la table face à son meilleur ami, déposant le café face à lui avec un large sourire.



« Tu as l’air d’en avoir besoin. » observa-t-elle.



Derek lui sourit simplement. Comment allait-il lui dire ? Il ne voulait pas lui faire à nouveau du mal mais il devait lui en parler ou il allait en devenir malade. Morgan devait crever l’abcès. L’agent spécial du FBI baissa pourtant la tête quelques secondes avant de relever les yeux vers elle.



Oh oh, quelque chose ne va vraiment pas là. Morgan s’il te plait mon adonis en chocolat noir, parle-moi. Tu me tortures là. Pensa-t-elle.



« Parle-moi, Derek. J’ai horreur de te voir comme ça. Qu’est ce qu’il y a ? »



Prenant une grande inspiration en la fixant des yeux, les mots finirent par rouler hors de sa bouche. « Mon ange, tu sais que je t’adore, n’est-ce pas ? »



Un sourire illumina le visage de Pénélope. « Oui, je le sais. » Pourtant, dès qu’elle lui eut donné sa réponse, le sourire qui éclairait son visage quelques secondes auparavant s’effaça comme elle voyait de la tristesse dans les yeux de l’homme assis en face d’elle.



Derek prit quelques instants avant de continuer : « quand Battle t’a tiré dessus, j’ai cru devenir dingue. Je me sentais responsable… ce que je me sens toujours d’ailleurs, mais je m’en veux encore plus de t’avoir blessée parce que je sais que c’est moi qui t’ai poussée dans ses bras. Si je ne t’avais pas dit d’avoir bien fait de lui avoir dit non, parce qu’il y avait quelque chose de louche chez ce type, je pense que tu serais restée sur ta décision et que tu ne serais pas sortie avec lui. C’est ma faute. »



« Derek… » l’interrompit-elle doucement.



Il l’arrêta simplement en posant un doigt sur ses propres lèvres avant de prendre une gorgée de café Latté, fermant les yeux lorsque le liquide coula dans sa gorge et réfléchissant à la façon de lui expliquer les choses pour qu’elle ne les interprète pas de la mauvaise manière.



« Tu te rappelles ce que je t’ai dit ? Je t’ai dit de suivre ton instinct. Et ton instinct, que te disait-il ? »



« ... de ne pas lui faire confiance. »



« Et pourquoi as-tu finalement accepté de sortir avec lui ? » demanda-t-il gentiment.



Pénélope sentit les larmes lui monter aux yeux mais se força néanmoins à répondre à son meilleur ami.



« Parce que ce que tu m’avais dit m’avait blessée. » lui répondit-t-elle alors qu’une larme solitaire roulait le long de sa joue.



Derek acquiesça d’un signe de tête. « Et dis-moi… tu crois franchement que c’est ce que je voulais ? Ce que je t’ai dit alors, ma puce, tu l’as mal compris même si je te comprends. Je sais que je parais superficiel et arrogant, mais je t’assure que ce n’est pas du tout parce que je ne te trouve pas jolie ou sexy ou quoi que ce soit d’autre que je t’ai dit ce que je t’ai dit. Je cherchais simplement à te protéger. »



« Derek, je sais. J’ai été stupide. J’aurais dû vérifier s’il avait des antécédents et, au lieu de ça, je n’ai rien fait et je me suis jetée tête baissée dans la gueule du loup. Je ne t’ai pas écouté, j’ai entendu tes mots, mais je ne les ai pas écoutés parce que je ne voulais pas entendre la voix de la raison qu’était la tienne. De plus j’étais tellement focalisée sur le fait qu’un homme semblait finalement s’intéresser à moi que je n’ai pas réfléchi plus loin. Je ne suis pas le genre de femme dont les hommes rêvent la nuit. Au contraire de toi, tu es le genre d’homme dont toutes les femmes rêvent la nuit, Derek. »



Si tu savais… je rêve de toi toutes les nuits.



« Pen, arrête de te dévaloriser comme ça. Tu es belle et sexy. Tu es une vraie déesse et les hommes qui ne le voient pas sont des imbéciles. »



« Ne fais pas ça, Derek, s’il te plait. »



« Qu’est ce que je ne dois pas faire ? » demanda-t-il confusément.



« Ne dis pas des choses pareilles. Tu les dis uniquement parce que je suis ta meilleure amie. »



Oh, Pénélope, si seulement, tu pouvais réaliser… je suis jaloux de Kevin Lynch, parce que c’est lui vers qui tu vas tous les soirs, c’est lui qui te sert dans ses bras. Oh mon Dieu, comment ne l’ai-je pas compris plus tôt ! Si seulement tu savais à quel point je te trouve sexy et que je suis un mec qui rêve de toi quasi toutes les nuits depuis au moins deux semaines ! Mais je ne te dirai rien sur ce que je ressens pour toi, pas encore ou tu pourrais croire que je veux sortir avec toi par sentiment de culpabilité et ça je ne le veux pas.



« Je ne fais que dire ce que je vois. » lui rétorqua-t-il d’un air mystérieux.



De son côté, Pénélope fronça les sourcils mais Morgan lui sourit simplement avant de boire à nouveau de son café.



Garcia décida qu’il ne valait mieux pas trop se poser de questions. Il valait mieux ne pas pousser. Elle finirait surement par trouver une explication à ce qu’il venait de lui dire. Pour le moment, il fallait aller au FBI, ils avaient des assassins à arrêter.



« Allez viens, je t’emmène. » fit-il.



« Mais, Derek, et Esther ? »

« Laisse-là ici, elle ne risque rien, ta voiture adorée. Et pas de mais, tu viens avec moi. »



Pénélope Garcia s’apprêtait à protester mais vu l’expression qu’arborait le visage de Morgan, elle se ravisa : quand il était comme ça, il valait mieux ne pas argumenter avec lui.



Derek Morgan et Pénélope Garcia se levèrent et prirent tous deux leurs cafés avant de sortir du coffee-shop. Les choses n’étaient pas encore complètement éclaircies entre eux mais tous deux se sentaient comme débarrassés d’un énorme poids qui pesait sur leurs épaules.



« Merci pour le café, princesse. »



Pour toute réponse, il eut droit à un sourire. Derek sortit les clés de la poche de son jeans et appuya ensuite sur le bouton qui permettait de déverrouiller les portières du mono-volume. Il contourna le véhicule et ouvrit la portière à sa collègue.



« Merci, mon bon prince. »



Quelques instants plus tard, ils étaient en route pour le bâtiment fédéral du FBI. Se demandant tous les deux ce qui les attendait : à quel genre de monstruosité ils auraient à faire face aujourd’hui. Une chose qu’ils appréhendaient tous deux, comme toute l’équipe d’ailleurs, car ce n’est pas parce qu’ils ne le disaient jamais et qu’ils étaient constamment mis face à l’horrible réalité que pouvait parfois être la vie qu’ils s’y habituaient.



Garcia avait beau être ‘à l’abri’ dans son sanctuaire, entourée de ses précieux bébés électroniques, lorsqu’elle devait visionner des films qui pouvaient leur donner une indication sur l’identité de l’agresseur ou pire encore de l’assassin, elle était également exposée aux horreurs que le monde pouvait porter.



A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
Jacqueline
Addict
Addict


Nombre de messages : 23358
Age : 72
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 10 Oct - 19:30

Bravo pour la Fic j'attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sedb
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 18424
Age : 29
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Sam 11 Oct - 5:08

Trop bien Smile

Vivement la suite

_________________
Sedb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AbbyGibbs
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Shemar Moore
Humeur : désaxée.
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Mar 14 Oct - 18:01


3




Comme ils le craignaient, l’affaire qui les attendait n’était pas réjouissante du tout. Le seul point positif c’était qu’ils n’auraient pas à quitter Washington, D.C. Mais tout le reste n’était qu’horreur.



Il y avait déjà eu deux doubles meurtres dans un rayon de cinq kilomètres. Donc, l’équipe n’avait pas le choix, il fallait qu’elle entre en action.

Seulement, ce qu’ils ignoraient à ce moment-là, c’est que la vie des agents de l’équipe changerait radicalement. Elle changerait même à tout jamais.



Garcia et Morgan entrèrent tous les deux dans l’ascenseur sans mot dire. D’un commun accord, ils attendirent que les portes se ferment avant de parler.



« Pénélope ? » commença Derek doucement, une fois que les portes métalliques de l’ascenseur se soient refermées.



Pénélope Garcia tourna la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux.



« Oui… »



« Promets-moi une chose, s’il te plait. Si jamais tu as le moindre doute sur le fait que tu as mal interprété mes paroles pour quelque raison que ce soit. Parle-moi, je déteste que tu sois fâchée contre moi. »



Pen lui sourit : « ben, on est deux dans ce cas… vient ici… » fit-elle en tendant les bras. Derek fit deux pas et mit ses bras autour de son amie et ferma les yeux. Et, comme toujours lorsqu’il était en sa présence, l’agent du FBI, Derek Morgan, se sentait mieux, plus apaisé.



Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent après le petit son très spécifique qui indiquait qu’ils étaient arrivés à l’étage de leur destination.



Garcia se libéra de l’étreinte de Derek à contrecœur : lorsqu’elle était dans ses bras, la déesse des ordinateurs se sentait toujours en sécurité, si elle avait eu son mot à dire sur la question, elle ne les quitterait jamais.



Quelques instants plus tard, ils étaient tous dans la salle de briefing. Garcia faisait partie du groupe cette fois car cette affaire était trop importante. Les membres du groupe étaient étonnés de voir que Kevin Lynch se trouvait également dans la salle. Derek eut brusquement une envie furieuse d’envoyer son poing contre le mur mais, au lieu de ça, il serra les poings.



« Kevin ? » fit Pénélope visiblement surprise de le voir là.



La fouine lui sourit simplement mais ne dit rien.



« Oui, Garcia, c’est moi qui l’ai fait venir car il va prendre ta place dans ton sanctuaire pendant quelques temps. »



La jeune femme s’apprêtait à protester quand Hotch leva la main et expliqua : « J’ai appelé, Kevin parce que lui aussi sait ce qu’il fait avec les ordinateurs et parce que l’on a besoin de toi sur le terrain cette fois. Tous les agents présents dans la pièce ouvrirent de grands yeux.



« Hotch… » commença Derek.



Aaron Hotchner soupira en levant les yeux au ciel, sachant exactement ce que le jeune agent allait lui dire.



« Morgan, laisse-moi finir d’abord, tu veux ? »



Derek se tut mais non sans fixer intensément son supérieur. Garcia sur le terrain ? Mais bon sang pourquoi avoir besoin d’elle sur le terrain, elle est bien plus en sécurité ici dans les bureaux.



Derek ne dut pas attendre bien longtemps avant d’avoir la réponse.



« Alors voilà… deux doubles meurtres ont été commis dans un rayon de cinq kilomètres. Mais il y a déjà tellement de similitudes que l’on peut aisément dire qu’il s’agit d’un tueur en série. Les meurtres sont toujours commis par deux. Un homme et une femme, un couple plus précisément… »



Aaron fit une pose le temps d’afficher les photos prises sur les scènes de crimes sur l’écran. La stupeur pouvait se lire sur le visage de chaque personne présente. Derek commençait à comprendre où son supérieur voulait en venir, mais il était hors de question qu’il laisse Pénélope être exposée à un pareil danger, non. Ils devaient trouver autre chose.



Derek ne put réprimer un sentiment de colère envers son supérieur. Cependant, il ne prononça pas un mot. Il attendit simplement la suite.



« Je pense que tout le monde peut bien voir les similitudes entre les meurtres sans que je n’ai vraiment besoin de les mettre en avant… »



« Hotch… » commença Derek.



« Je sais ce que tu vas me dire, Derek, mais je ne pense pas que nous ayons vraiment le choix. Tu sais aussi bien que moi qu’il faut l’arrêter le plus vite possible. »



« C’est une mauvaise idée. »



« Ma décision est prise, Derek. » répondit Hotch fermement.



Garcia qui avait les yeux fixés sur l’écran se retourna et fixa son supérieur avant de regarder Derek.



« Je vais le faire. » fit-elle avec une audible détermination dans la voix.



« Garcia… »



Pénélope regarda Derek Morgan dans les yeux et posa une main sur son avant-bras. « Je vais le faire, je sais que c’est risqué mais je sais aussi que j’aurai la meilleure protection au monde puisque tu seras avec moi. Et puis toute l’équipe nous couvre, n’est-ce pas, Aaron ? »

Aaron Hotchner avait pensé à un autre agent que Morgan mais il réalisa rapidement que si ce n’était pas lui, elle ne le ferait pas et Derek ne serait pas à prendre avec des pincettes s’il devait rester en arrière sachant que Pénélope servait d’appât.



Pénélope Garcia est vraiment la meilleure dans son domaine mais elle est aussi une vraie tête de mule. Et avec Morgan il n’y a aucun doute qu’elle serait en sécurité.



Il soupira « d’accord. »



A l’annonce de cet accord, une lumière se mit à briller dans les yeux du génie en informatique. On ne pouvait pas vraiment dire la même chose de Kevin Lynch qui avait écouté les échanges sans mot dire.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
sedb
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 18424
Age : 29
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Mer 15 Oct - 4:29

Excellent Very Happy

Vivement la suite Smile

_________________
Sedb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kim
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 544
Age : 27
Humeur : Love Kakashi & Remus ♥
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Mer 15 Oct - 11:15

Yop!

Chuis tout d'accord avec Sedb, sauf que l'équipe bosse à Quantico, pas à Washington. M'enfin à vrai dire on s'en fiche un peu, j'veux la suite Laughing

Oh, et puis franchement, Kevin Lynch du côté des ordis de Garcia, ça va pas le faire, si j'me souviens bien elle était hyper furax quand elle a récupéré ses locaux Laughing Ah le pauvre gars, il va avoir une raison de plus de sa faire massacrer Twisted Evil

_________________
Je m'appelle Hatake Kakashi. Ce que j'aime et ce que je déteste ne vous regarde pas. Mes projets pour l'avenir...bof. Et j'ai des loisirs assez variés.



Merci à Dragonfly pour la bannière *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacqueline
Addict
Addict


Nombre de messages : 23358
Age : 72
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Mer 15 Oct - 14:14

Merci beaucoup

Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AbbyGibbs
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Shemar Moore
Humeur : désaxée.
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Mer 15 Oct - 15:32

kim a écrit:
Yop!

Chuis tout d'accord avec Sedb, sauf que l'équipe bosse à Quantico, pas à Washington. M'enfin à vrai dire on s'en fiche un peu, j'veux la suite Laughing

Oh, et puis franchement, Kevin Lynch du côté des ordis de Garcia, ça va pas le faire, si j'me souviens bien elle était hyper furax quand elle a récupéré ses locaux Laughing Ah le pauvre gars, il va avoir une raison de plus de sa faire massacrer Twisted Evil

Je sais qu'ils bosse en Viginie mais le bâtiment officiel du FBI est Washington, D.C. J'écris jamais rien sans raison, Kim, jamais ceux qui me connaissent le savent, et c'est exactement pour cette raison que j'ai mis Lynch, et comme j'ai prévenue au début je suis une blue et j'ai encore quelques lacunes.

De plus j'ai fait des recherches.

Là, je les ai mit au QG des bureau parce Pen va devoir aller sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
Fabi
Modéré
Modéré
avatar

Nombre de messages : 379
Age : 56
Localisation : Flémalle (Liège)
Humeur : calme
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Jeu 16 Oct - 8:26

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac&HarmForever
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 39
Age : 32
Date d'inscription : 16/02/2012

MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   Ven 17 Fév - 19:45

Haaaaaaa j'adore j'adore ^^ en plus se sont mes deux chouchoux dans la serie ^^ une suite !!!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprits Criminels -- Délivre-moi (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre livre "en cours" ?
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre
» Economie du livre et des autres formes d’édition
» formation médiat ou dut métier du livre en année spéciale
» LIVRE les ducs de Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur David James Elliott, sa vie, sa carrière :: Nos autres coups de coeur :: Ecrits :: Esprits criminels-
Sauter vers: